Bilan de compétences

Le bilan de compétences permet à une personne (salariée ou non) de faire l’analyse puis la synthèse de ses aptitudes personnelles et professionnelles, pour définir un projet professionnel ou de formation.
Il est encadré par le Code du Travail *.

Nos indicateurs Qualité en 2019

Dans quel contexte faire un bilan de compétences ?

  • Changement de fonction, d’entreprise, projet de création
  • Besoin de faire le point sur son parcours dans son ensemble et savoir se situer dans sa vie professionnelle
  • Volonté d’évaluer ses compétences, ses connaissances, ses talents, ses motivations et savoir se positionner au sein d’une entreprise ou d’une organisation
  • Projet de perfectionnement, reconversion, formation

Les 3 étapes du bilan de compétences

  1. Phase préliminaire : elle s’effectue sous forme d’entretiens individuels permettant de faire l’analyse des besoins et de présenter le déroulement détaillé du bilan.
  2. Phase d’investigation : elle permet de faire un bilan personnel et professionnel complet tout en respectant les objectifs initialement convenus. La méthodologie utilisée est orientée vers l’élaboration d’un projet professionnel réaliste et réalisable.
    Volonté d’évaluer ses compétences, ses connaissances, ses talents, ses motivations et savoir se positionner au sein d’une entreprise ou d’une organisation
  3. Phase de conclusion et de synthèse : elle permet de prendre connaissance et de s’approprier les résultats de la phase précédente afin de mettre en place son projet professionnel. Une synthèse écrite et confidentielle est remise au bénéficiaire.

Financer son bilan de compétences

Le Bilan de compétences peut-être financé par différents dispositifs :

  • Le Plan de formation : l’employeur peut demander au salarié de suivre, avec son accord, un bilan de compétences. Dans ce cas, le financement sera pris en charge dans le cadre du Plan de formation de l’entreprise. A noter que l’employeur ne peut en aucun cas le lui imposer et les résultats restent confidentiels et ne peuvent être communiqués à l’employeur sans l’accord du salarié.
  • Le Compte personnel de formation (CPF) : l’employeur peut demander au salarié de suivre, avec son accord, un bilan de compétences. Dans ce cas, le financement sera pris en charge dans le cadre du Plan de formation de l’entreprise. A noter que l’employeur ne peut en aucun cas le lui imposer et les résultats restent confidentiels et ne peuvent être communiqués à l’employeur sans l’accord du salarié.
    Le Bilan de compétences peut être financé par votre CPF. Pour connaitre votre solde CPF : https://www.moncompteformation.gouv.fr/espace-prive/html/
  • Les Opco  : Il est possible d’effectuer une demande de financement auprès d’un Opco (Opérateur de compétences). Si la demande est acceptée, l’Opco s’engage à prendre en charge une partie, voire la totalité de coûts du Bilan de compétences selon certaines modalités. 

Nouvelles démarches pour vous inscrire

Depuis le 21 novembre 2019, l’application moncompteformation.gouv.fr est entrée en vigueur pour toutes les démarches relatives à la mise en œuvre d’une action de formation, dont le bilan de compétences fait partie.
Accédez à notre fiche bilan de compétences en un clic, demandez un rendez-vous d’accueil gratuit, procédez à votre inscription à une future session, … cliquez ici

Parlons ensemble de votre projet