Codéveloppement

Cette pratique de formation vient d’un courant québécois des années 80. Son succès se confirme dans de nombreuses organisations et s’implante fortement en France dans les entreprises et administrations depuis 10 ans.

Le co-développement est vécu comme un puissant outil pédagogique répondant aux constants suivants : Adaptation et conduite du changement, nécessité du partage dans des environnements devenus individualistes, facilitations des pratiques au regard des problématiques de l’entreprise.

Comment le définir ?

« Le groupe de codéveloppement professionnel est une approche de développement pour des personnes qui croient pouvoir apprendre les unes des autres afin d’améliorer leur pratique. La réflexion effectuée, individuellement et en groupe, est favorisée par un exercice structuré de consultation qui porte sur des problématiques vécues actuellement par les participants (…) » (Adrien Payette et Claude Champagne)

Les principes fondateurs

  • Partir de l’expérience, plutôt que du savoir, et tirer des enseignements de l’action ;
  • S’appuyer sur la dynamique du groupe pour développer l’autonomie et la coopération ;
  • Créer un espace de recul et d’effet de miroir.

Public concerné

Potentiellement, tout collaborateur gagnerait à faire partie d’un groupe de codéveloppement. Les bénéfices attendus concernent notamment :

  • Les équipes, pour leurs propres besoins internet ou en termes de coopération inter-équipes
  • Les managers, chefs de projets et responsables transversaux
  • Les profils d’experts qui gagnent à s’enrichir des autres et à leur apporter leurs visions.

Méthode 

Le codéveloppement s’effectue dans un cadre bien défini :

  • Groupe de pairs composé de 5 à 8 participants
  • Rencontre à intervalle régulier (la continuité est un élément important dans la réussite du dispositif).

Exemples de thématiques 

  • Le management
  • Les évolutions organisationnelles et la conduite du changement
  • Le développement et l’accompagnement des talents

Parlons ensemble de votre projet